LE MANCHOT PAPOU

Le manchot papou, pygoscelis papua, est un oiseaux « marin » dont les origines sont les îles Malouines et l’Antarctique.

La manchot papou est un bon nageur
Le manchot papou est un excellent nageur – Île de Bleaker, Îles Malouines

Caractéristiques

Le Manchot papou mesure environs 75 centimètres pour 5 à 9 kilogrammes. A l’instar de tous les manchots, il est quasiment impossible de distinguer une femelle d’un male.

 

Son ventre est blanc et son dos noir. Son bec est orange avec un dégradé vers le noir. Ses tempes sont pourvue d’une tache blanche qui les distingues des autres espèces. La couleur des pates oscille entre le rose et l’orange.

 

Dans l’eau, il peut attendre une vitesse de 35 km/h. Il nage en sautant régulièrement en dehors de l’eau. Ses ailerons servent également à dissiper la chaleur. De retour de la pêche, si l’intérieur de ses ailes est rose, c’est un signe que le manchot papou à chaud.

Répartition et habitat

Le manchot papou niche principalement aux îles Malouines, en Géorgie du Sud et sur la Péninsule Antarctique.

Alimentation

Il se nourrit principalement de poissons et de crustacés (krill).

Reproduction

Le manchot papou est monogame. Certains restent unis pour la saison d’autres à vie.

 

Au moment de la reproduction, le mâle et la femelle construisent le nid qui accueillera les deux œufs à l’aide de petits cailloux.  La période d’incubation étant de 35 jours, ils se relaient pour couver les œufs ainsi que pour nourrir leurs deux petits.

Menaces

Il a à une espérance de vie de 12 à 14 ans. En 2012, un recensement mondial faisait état d’environ 390’000 couples de manchots papous.

 

Sur terre les jeunes sont notamment mis en danger par les skuas et par les pétrels géants. Ses principaux prédateurs en mer sont l’orque, le léopard de mer et le lion de mer.

 

En 2018 le statut de conservation UICN est de préoccupation mineure.

 

Ci-dessous, quelques photo du manchot papou dans son habitat naturel

error: Content is protected !!